• Campagnes

Venezuela. Des membres de l'opposition sont la cible de menaces

, N° d'index: AMR 53/1879/2020

Depuis décembre 2019, des membres de l'opposition et des employés de l'Assemblée nationale vénézuélienne ont été arrêtés de manière arbitraire, notamment Ismael Léon, arrêté le 21 janvier 2020 et remis en liberté conditionnelle le 23 janvier. L'oncle du président de l'Assemblée nationale, Juan José Márquez, a été arrêté de manière arbitraire le 11 février. Le chef de cabinet de l'Assemblée nationale Roberto Marrero est maintenu en détention depuis le 21 mars 2019. Le député Juan Requesens est toujours en détention, semble-t-il au secret, depuis le 5 février.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?