• Recherches

États-Unis. Les armes paralysantes dans le maintien de l'ordre

, N° d'index: AMR 51/129/2008

Depuis 2001, plus de 330 personnes seraient mortes après avoir reçu des décharges de pistolets Taser utilisés par des policiers aux États-Unis. Amnesty International est préoccupée par le fait que les pistolets Taser et autres dispositifs similaires sont des armes potentiellement meurtrières, notamment lorsqu'ils sont utilisés contre des personnes vulnérables telles que celles souffrant de troubles cardiaques ou qui sont sous l'effet de substances stimulantes. Cependant, des personnes apparemment en bonne santé dont l'organisme ne présentait aucune trace de stupéfiants sont également mortes après avoir reçu des décharges de ce type d'armes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?