États-Unis. Guantánamo : une décennie d’atteintes aux droits humains

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 51/103/2011

Guantánamo reste un lieu où l'armée incarcère indéfiniment des personnes et où se tiennent ponctuellement des procès devant les commissions militaires. Parmi ceux qui se trouvent toujours en détention, il y a des individus qui devraient être déférés à la justice pour leur implication présumée dans les attentats du 11 septembre 2001. Mais les personnes accusées d'avoir participé aux attentats du 11 septembre et commis d'autres crimes graves comparaissent actuellement devant des commissions militaires qui ne sont pas conformes aux normes internationales d'équité des procès et qui peuvent requérir une condamnation à mort. Amnesty International invite fermement les États-Unis à fermer ce centre de détention et à adopter une conception de la lutte contre le terrorisme qui soit pleinement respectueuse de leurs obligations internationales en matière de droits humains.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?