États-Unis. Une nouvelle évolution positive de la justice pénale concernant les mineurs

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 51/049/2012

Le 25 juin 2012, par 5 voix contre 4, la Cour suprême des États-Unis a frappé d'illégalité le dispositif qui rend obligatoire la peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle pour les auteurs d'infractions âgés de moins de 18 ans au moment des faits. Amnesty International, qui s'était associée à un mémoire juridique adressé à la Cour réclamant l'abolition complète de la peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle infligée aux mineurs, salue cette décision, y voyant une nouvelle étape d'une évolution qui met les États-Unis en accord avec le droit international relatif au traitement des mineurs dans le système de justice pénale.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?