• Recherches

États-Unis. Emprisonnée pour avoir dénoncé de possibles atteintes aux droits humains : Chelsea Manning. Écrire pour les droits

, N° d'index: AMR 51/045/2014

Chelsea Manning a été condamnée à 35 ans de prison pour avoir communiqué au site Internet Wikileaks des documents confidentiels du gouvernement américain, dont certains faisaient état de possibles violations des droits humains. Demandez au président Barack Obama de la faire libérer immédiatement.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?