• Campagnes

États-Unis. Cinquième exécution de l'année dans le Mississipi. Michael Brawner

, N° d'index: AMR 51/045/2012

Michael Brawner, condamné pour un quadruple meurtre commis en 2001, a été exécuté le 12 juin dans le Mississippi. Il s'agit de la cinquième exécution de l'année dans cet État, et de la 21e au niveau national.

Informations complémentaires sur l'AU 155/12, AMR 51/045/2012 États-Unis 13 juin 2012
ACTION URGENTE
CINQUIÈME EXÉCUTION DE L'ANNÉE DANS LE
MISSISSIPPI
Michael Brawner, condamné pour un quadruple meurtre commis en 2001, a été exécuté le
12 juin dans le Mississippi. Il s'agit de la cinquième exécution de l'année dans cet État, et de la
21
e
au niveau national.
Le 25 avril 2001, Michael Brawner alors âgé de 24 ans a abattu Candice Paige Brawner, sa fille de quatre ans,
Barbara Brawner, dont il avait divorcé le mois précédent, et les parents de celle-ci, Jane et Carl Craft. Le quadruple
meurtre a eu lieu au domicile des Craft, dans une région rurale du nord du Mississippi. Arrêté le lendemain à
l'appartement de sa nouvelle compagne, Michael Brawner a été condamné à mort en avril 2002.
Le 11 juin 2012, la Cour suprême a rejeté, à quatre voix contre quatre, le recours en réexamen. La neuvième juge
n'a pas pris part à la décision car, en avril 2001, elle était procureure du comté de Tate, où les faits se sont
déroulés. En l'absence de majorité, les règles de procédure de la Cour suprême prévoient normalement le maintien
de la décision précédente. L'avocat de Michael Brawner a demandé à cette juridiction d'empêcher l'exécution au
motif qu'il n'avait trouvé aucune autre affaire aux États-Unis dans laquelle un condamné avait été mis à mort en
l'absence de décision majoritaire. Dans sa requête, il a indiqué que cela était « contraire à la procédure renforcée à
laquelle doivent être soumises les affaires où l'accusé encourt la peine de mort ». La Cour suprême a refusé de se
saisir du dossier et le gouverneur du Mississippi n'a pas accepté d'intervenir.
Michael Brawner a été exécuté par injection létale. Dans sa dernière déclaration, il a présenté ses excuses aux
proches des victimes, en précisant qu'il ne pouvait pas revenir en arrière mais espérait que cela leur apporterait
« peut-être un certain apaisement ». Son décès a été prononcé à 18 h 18, heure locale.
Il s'agit de la cinquième exécution de l'année dans le Mississippi, et de la 21
e
au niveau national. Depuis la reprise
des exécutions judiciaires aux États-Unis, en 1977, les autorités américaines ont ôté la vie à 1 298 personnes, dont
20 dans le Mississippi.
Aucune action complémentaire n'est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui
ont envoyé des appels.
Ceci est la première mise à jour de l'AU 155/12. Pour en savoir plus : http://www.amnesty.org/fr/library/info/AMR51/040/2012/fr.
Nom : Michael Brawner
Genre : homme
Informations complémentaires sur l'AU 155/12, AMR 51/045/2012, 13 juin 2012

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?