États-Unis. Une exécution est programmée, malgré le refus de tests ADN et les allégations de discrimination raciale. Willie Manning

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 51/023/2013

Willie Manning doit être exécuté au Mississipi le 7 mai pour deux meurtres commis en 1992. Il sollicite une mesure de grâce ou tout au moins un sursis, afin que des tests ADN et des examens médicolégaux soient effectués. Il continue de clamer son innocence. Selon ses avocats, l’accusation a usé de méthodes à caractère raciste lors de la sélection des jurés.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?