Trinité-et-Tobago. La société civile demande qu'il soit mis fin à l'application obligatoire de la peine de mort

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 49/007/2011

Samedi 10 décembre 2011, à l'occasion de la Journée des droits de l'homme, des représentants de la société civile se sont rassemblés à Port of Spain, la capitale de Trinité-et-Tobago, pour demander que l'application obligatoire de la peine de mort pour certains crimes soit supprimée du Code pénal du pays.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?