Suriname. La modification de la loi d'amnistie risque de mettre fin à un procès en cours

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 48/001/2012

Le Parlement surinamien se prononcera sous peu sur des modifications proposées concernant la loi d'amnistie en vigueur depuis 1992 dans le pays. Si elles étaient adoptées, elles permettraient la suspension d'un procès en cours sur l'homicide de 15 personnes datant de décembre 1982, qui est attribué au président actuel, Dési Bouterse, entre autres.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?