Pérou. La justice péruvienne doit revenir sur sa décision dans le cas du massacre de Barrios Altos

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 46/005/2012

Amnesty International est surprise de la décision rendue par la Chambre pénale permanente de la Cour suprême péruvienne, qui a statué, le 20 juillet, que les crimes perpétrés par l’escadron de la mort Grupo Colina dans le cas des massacres de Barrios Altos et d’el Santa ne constituent pas des crimes contre l’humanité.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?