• Recherches

Pérou. Les victimes de violations des droits humains et leurs proches ont fini par obtenir justice

, N° d'index: AMR 46/001/2010

Après dix-huit années de lutte acharnée, les victimes des violations des droits humains commises sous la présidence d'Alberto Fujimori et leurs proches ont fini par obtenir justice. C'est ce qu'a déclaré Amnesty International après la publication de la décision de la Cour suprême du Pérou ratifiant la condamnation à vingt-cinq ans d'emprisonnement pour torture, enlèvement et disparition forcée que la chambre pénale de la Cour suprême du Pérou avait prononcée contre le président Alberto Fujimori en avril 2009.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?