• Campagnes

Mexique. Un militant LGBT torturé par la police. José Ricardo Maldonado Arroyo

, N° d'index: AMR 41/088/2010

À Mérida, dans le sud du Mexique, des policiers ont détenu et torturé José Ricardo Maldonado Arroyo, militant en faveur des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT), pour tenter de lui soutirer des informations. Ils l'ont arrêté et détenu de façon arbitraire pendant environ quatre heures, et l'ont menacé de représailles s'il parlait de ce qui lui était arrivé. Sa sécurité suscite de vives inquiétudes.

AU 250/10, AMR 41/088/10 Mexique 8 décembre 2010
ACTION URGENTE
MEXIQUE. UN MILITANT LGBT TORTUPAR LA POLICE
À Mérida, dans le sud du Mexique, des policiers ont tenu et torturé José Ricardo Maldonado Arroyo, militant en
faveur des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT), pour tenter de lui soutirer des informations.
Ils l'ont arrêté et détenu de façon arbitraire pendant environ quatre heures, et l'ont menacé de représailles s'il parlait
de ce qui lui était arrivé. Sa sécurité suscite de vives inquiétudes.
Le 4 décembre 2010, vers 22 h 30, quatre membres de la police judiciaire du Yucatán ont interpellé José
Maldonado, alors qu'il se trouvait chez un ami, et lui ont posé des questions à propos d'un suspect dans une affaire
sur laquelle ils enquêtaient. José Maldonado leur a déclaré qu'il ne connaissait pas cet homme, et les policiers l'ont
arrêté sans présenter de mandat d'arrêt ni expliquer pourquoi ils l'emmenaient. José Maldonado a affirmé que ces
personnes lui avaient bandé les yeux, l'avaient menotté et précipité dans une voiture, et qu'ils avaient ensuite roulé
pendant environ quatre heures. Au cours de son calvaire, les policiers l'ont frappé plusieurs fois au visage, sur le
torse et dans le dos, et obligé à monter dans une autre voiture à au moins quatre reprise. En usant de termes
homophobes et de menaces, ils l'ont interrogé au sujet de l'homme qu'ils recherchaient et de son propre travail de
militant, en faveur des droits des LGBT et de la lutte contre le VIH.
Avant de le relâcher devant son domicile, le 5 décembre vers trois heures du matin, ils lui ont dit : « N'en fais pas
toute une histoire, n'exagère pas les choses. On t'attrapera une nouvelle fois et on te mettra en prison. Tu seras
poursuivi en justice. On te foutra dans la merde. »
À la suite de cet épisode, José Maldonado a consulté un médecin et demandé des conseils à une organisation locale
de défense des droits humains. Le 5 décembre, il a déposé une plainte au Bureau du procureur général du
Yucatán ; à ce jour, personne ne l'a contacté au sujet d'une enquête sur cette affaire ou de mesures de protection.
La police judiciaire du Yucatán relève du procureur général de cet État.
DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS
CI-APRÈS (en espagnol ou dans votre propre langue) :
exprimez votre inquiétude au sujet de la sécurité de José Ricardo Maldonado Arroyo ;
exhortez les autorités à le protéger dans le strict respect de ses souhaits ;
appelez-les à diligenter sans délai une enquête exhaustive et impartiale sur ce cas de mauvais traitements et
d'actes de torture ; à rendre publics les résultats de ces investigations, et à déférer à la justice les personnes
soupçonnées d'être responsables de ces agissements.
ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 JANVIER 2011 À :
Ministre de l'Intérieur
Lic. José Francisco Blake Mora
Secretaría de Gobernación
Bucareli 99, 1er. piso, Col. Juárez,
Delegación Cuauhtémoc,
México D.F., C.P. 06600
Mexique
Fax : (+52) 55 5063 3405
Courriel : secretario@segob.gob.mx
Formule d'appel : Estimado Señor
Secretario, / Monsieur le Ministre,
Gouverneure de l'État du Yucatán
Sra. Ivonne Araceli Ortega Pacheco
Palacio de Gobierno, Calle 61 por 60,
Col. Centro, Mérida, C. P. 97000,
Yucatán, Mexique
Fax : (+52) 999 930 3124
Courriel :ivonne.ortega@yucatan.gob.mx
Formule d'appel : Estimada Señora
Gobernadora, / Madame la Gouverneure,
Procureur général de l'État du Yucatán
Lic. Héctor José Cabrera Rivero
Periférico Poniente Km. 46. 5, Susulá-
Caucel, Mérida, C. P. 97217
Yucatán, Mexique
Fax : (+52) 999 930 3267
Courriel :despacho.procurador@yucatan
.gob.mx
Formule d'appel : Estimado Señor
Procurador, / Monsieur le Procureur,
Vous pouvez adresser des copies de vos appels et messages de solidarité à repavih@hotmail.com ou repavih@gmail.com. Veuillez également
adresser des copies aux représentants diplomatiques du Mexique dans votre pays. Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après
la date indiquée ci-dessus. Merci.
8 décembre 2010
ACTION URGENTE
MEXIQUE. UN MILITANT LGBT TORTUPAR LA POLICE
INFORMATIONS GÉNÉRALES
José Ricardo Maldonado Arroyo est le directeur du Réseau des personnes affectées par le VIH (Repavih), qui agit à Mérida, dans
le Yucatán, depuis 2006. Les membres de ce réseau offrent des conseils de santé et un soutien moral aux personnes infectées
par le VIH et malades du sida, et gèrent des campagnes locales de lutte contre la discrimination.
Les informations faisant état de détention arbitraire, de torture, de recours excessif à la force et de disparition forcée aux mains
de la police municipale, régionale et fédérale demeurent fréquentes au Mexique. Malgré plusieurs tentatives pour réformer les
services de police, notamment la police fédérale, et suspendre les fonctionnaires corrompus, l'amélioration de la situation est
entravée par l'incapacité des autorités à établir un contrôle fiable ou à diligenter des enquêtes pénales sur des affaires de
violations des droits humains.
AU 250/10, AMR 41/088/2010, 8 décembre 2010

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?