• Recherches

Mexique. La justice doit prendre en compte les informations faisant état d'actes de torture

, N° d'index: AMR 41/083/2011

Amnesty International déplore que les « aveux » extorqués sous la torture continuent à être admis à titre de preuve dans le cadre des procédures judiciaires et que le ministère public et certains juges écartent et négligent les éléments faisant état d'un recours à la torture. La volonté d'enquêter et de faire toute la lumière sur les allégations de torture fait cruellement défaut, ce qui nuit gravement au déroulement des procès.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?