• Campagnes

Mexique. Craintes de disparition forcée / Craintes pour la sécurité. Javier Torres Cruz

, N° d'index: AMR 41/065/2008

ACTION URGENTE
DOCUMENT PUBLIC Index AI : AMR 41/065/2008 ÉFAI
10 décembre 2008
AU 336/08 Craintes de disparition forcée / Craintes pour la sécurité
MEXIQUE Javier Torres Cruz (h), 28 ans
Javier Torres Cruz, petit exploitant agricole, a probablement été victime d'une disparition forcée le
3 décembre. Les autorités affirment ne pas savoir où il se trouve, et Amnesty International est inquiète pour
sa sécurité car il a déjà fait l'objet de tentatives d'arrestation qui semblent liées à son rôle de témoin dans
une affaire de meurtre très médiatisée.
D'après des informations fournies par un témoin (qui n'ont cependant pas été confirmées), Javier Torres a été
emmené après avoir été arrêté à un barrage routier militaire. Sa sœur est entrée en contact avec lui pour la
dernière fois le 3 décembre, lorsqu'elle lui a téléphoné pour prendre des nouvelles de ses enfants. Leur
conversation a toutefois été interrompue, car la ligne a été brusquement coupée.
Javier Torres Cruz, originaire de la minuscule communauté de La Morena, dans la municipalité de Petatlán
(État de Guerrero), est membre d'une association locale, l'Organisation écologiste de la Sierra de Petatlán et
de Coyuca. Le 13 novembre à 5 heures du matin, une centaine de soldats sont venus à La Morena afin de
trouver Javier Torres et deux de ses frères. Ceux-ci étaient absents à ce moment-là, mais leurs proches ont
indiqué que les militaires avaient fouillé quatre maisons. Ces derniers ont également menacé des femmes et
des enfants en les giflant et en pointant leurs armes sur eux. Le soir même, une trentaine d'hommes armés en
civil sont également arrivés dans cette communauté pour chercher Javier Torres et ses frères. Ils n'ont pas pu
les trouver non plus.
En septembre 2007, Javier Torres et son oncle ont témoigné contre un cacique (responsable politique local)
accusé d'être impliqué dans le meurtre d'une militante des droits humains, Digna Ochoa y Plácido, tuée à
Mexico en 2001. Selon une organisation locale de défense des droits humains, la disparition forcée
présumée de Javier Torres est probablement liée à son rôle de témoin dans cette affaire.
ACTION RECOMMANDÉE : dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires
mentionnés ci-après (en espagnol ou dans votre propre langue) :
- déclarez-vous inquiet pour la sécurité de Javier Torres Cruz, qui a probablement été arrêté par des militaires
le 3 décembre 2008 près de la communauté de La Morena, dans la municipalité de Petatlán (État de
Guerrero) ;
- exhortez les autorités à faire tout leur possible pour localiser cet homme et déterminer rapidement ce qui lui
est arrivé et où il se trouve ;
- priez-les instamment de diligenter une enquête indépendante et impartiale sur sa « disparition » et de
déférer les responsables présumés à la justice ;
- demandez qu'une enquête exhaustive soit menée sur les informations selon lesquelles il aurait été arrêté par
des militaires à un barrage routier ;
- engagez les autorités, si Javier Torres Cruz est détenu, à confirmer immédiatement son arrestation ainsi qu'à
veiller à ce qu'il lui soit permis d'entrer en contact avec sa famille, de recevoir des soins médicaux et de
consulter un avocat, et qu'il soit inculpé d'une infraction dûment reconnue par la loi ou libéré.
APPELS À :
Ministre de la Défense nationale :
Gral. Guillermo Galván Galván
Secretaría de la Defensa Nacional
Blvd. Manuel Ávila Camacho s/n, esq. Av. Industria Militar
Col. Lomas de Sotelo, Del. Miguel Hidalgo
México D.F., C.P. 11640, Mexique
Fax : (+52 55) 55575571
Courriers électroniques : dn_sdn@mailsedena.gob.mx
Formule d'appel : Señor Secretario, / Monsieur le Ministre,
Procureur général de la République :
Lic. Eduardo Medina-Mora Icaza
Procurador General de la República
Procuraduría General de la República, Av. Paseo de la Reforma nº 211-213, Piso 16
Col. Cuauhtémoc, Del. Cuauhtémoc, México D.F., C.P. 06500, Mexique
Fax : +52 55 5346 0908
Formule d'appel : Señor Procurador General, / Monsieur le Procureur général,
Gouverneur de l'État de Guerrero :
Lic. Zeferino Torreblanca Galindo
Gobernador del Estado de Guerrero
Palacio de Gobierno, Edificio Centro, piso 2, Ciudad de los Servicios
CP 39075, Chilpancingo, Guerrero, Mexique
Courriers électroniques : gobernador@guerrero.gob.mx
Fax : +52 747 471 9956
Formule d'appel : Señor Gobernador, / Monsieur le Gouverneur,
Procureur général de l'État de Guerrero :
Lic. Eduardo Murueta Urrutia
Procurador del Estado de Guerrero
Carretera Nacional México-Acapulco Km. 6+300
Tramo Chilpancingo-Petaquillos
Chilpancingo 39090, Guerrero, Mexique
Fax : +52 747 472 2328
Courriers électroniques : cprocurador@pgjgro.gob.mx
Formule d'appel : Señor Procurador, / Monsieur le Procureur,
COPIES À :
Organisation de défense des droits humains :
Colectivo Contra la Tortura y la Impunidad
Calle Pitágoras 1210-16, Col. Del Valle 03100 México DF, Mexique
Courriers électroniques : Colectivo@contralatortura.org
ainsi qu'aux représentants diplomatiques du Mexique dans votre pays.
PRIÈRE D'INTERVENIR IMMÉDIATEMENT. APRÈS LE 21 JANVIER 2009, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE
SECTION S'IL FAUT ENCORE INTERVENIR. MERCI.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?