• Recherches

Honduras: L'État doit garantir le droit de se réunir pacifiquement

, N° d'index: AMR 37/7755/2018

À la veille d'une mobilisation populaire et de manifestations massives annoncées à partir du 20 janvier, Amnesty International demande aux autorités honduriennes de respecter et de protéger le droit de se réunir pacifiquement, la vie et l'intégrité physique des manifestants. L'opposition a appelé à une semaine de manifestations au niveau national pour protester contre la cérémonie d'investiture du président qui se déroulera le 27 janvier.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?