Honduras. L'armée ouvre le feu sur des manifestants

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 37/006/2013

Le 15 juillet, l'armée a ouvert le feu au cours d'une manifestation au Honduras, tuant un responsable indigène et blessant grièvement son fils. Les manifestations se poursuivent et la sécurité des manifestants fait l'objet de lourdes craintes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?