Haïti. Des familles déplacées risquent une expulsion forcée

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 36/006/2013

Des centaines familles qui se sont retrouvées sans domicile à la suite du séisme de janvier 2010 risquent d’être expulsées de force très prochainement de leur camp de fortune de Carrefour, à Port-au-Prince. Amnesty International craint qu’elles ne se retrouvent à nouveau sans abri.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?