Haïti. Lutter contre la pauvreté et la violence. Protéger les mineures employées de maison en Haïti

En Haïti, la violence sexuelle contre les femmes et les filles est omniprésente, et vise essentiellement les mineures. On estimait qu’en 2007 plus de 100 000 filles âgées de six à dix-sept ans étaient employées comme domestiques. Ces mineures courent tout particulièrement le risque de subir des sévices physiques et sexuels. Les enfants employés de maison sont souvent issus de milieux très défavorisés. Dans ce document, Amnesty International engage les autorités haïtiennes à accorder aux mineures une protection adaptée contre les violences physiques et sexuelles, en particulier à celles travaillant comme domestiques et celles vivant dans la rue.

Choose a language to view report

Download PDF