Guyana. Un Guyanien victime de la torture risque un procès inique

Par ÉFAI, , N° d'index: AMR 35/003/2009

Un homme de vingt ans détenu au secret dans un poste de police au Guyana a été libéré sans être inculpé et un garçon de quinze ans, actuellement soigné à l'hôpital en raison des actes de torture qu'il a subis alors qu'il était en garde à vue dans la même affaire, n'est plus considéré comme suspect. Cependant, un autre homme, Deonarine Rafick, risque un procès inique après avoir été torturé dans le but de l'obliger à signer des «aveux».

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?