Guatemala. Les membres d'une communauté indigène qui avaient été victimes d'une expulsion ont été attaqués

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 34/010/2011

La communauté de Paraná, à Panzós, dans le nord-est du Guatemala, a été attaquée par des agents de sécurité le 10 août. Une entreprise locale prétend que le terrain lui appartient. D'autres communautés indigènes locales expulsées en mars risquent fortement d'être également attaquées parce qu'elles continuent à cultiver ces terres.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?