République dominicaine. Une partie de la population risque de perdre la nationalité

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 27/014/2013

En République dominicaine, des centaines de milliers de personnes issues de l'immigration, principalement d'origine haïtienne, risquent de se voir retirer la nationalité dominicaine et de devenir apatrides à la suite d'une décision rendue récemment par la Cour constitutionnelle.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?