• Campagnes

Cuba. Des militants détenus sans inculpation

, N° d'index: AMR 25/007/2011

La défenseure des droits humains Ivonne Malleza Galano et son mari Ignacio Martínez Montejo sont toujours détenus sans inculpation depuis leur interpellation, le 30 novembre. Ils ont été arrêtés pour avoir organisé une manifestation pacifique dans un parc de La Havane, à Cuba.

Action complémentaire sur l'AU 355/11, AMR 25/007/2011 Cuba 13 décembre 2011
ACTION URGENTE
DES MILITANTS TENUS SANS INCULPATION
La défenseure des droits humains Ivonne Malleza Galano et son mari Ignacio Martínez Montejo
sont toujours détenus sans inculpation depuis leur interpellation, le 30 novembre. Ils ont été
arrêtés pour avoir organisé une manifestation pacifique dans un parc de La Havane, à Cuba.
Les autorités cubaines ont détenu au secret Ivonne Malleza Galano pendant 10 jours après son arrestation au parc
de la Fraternité, à La Havane, le 30 novembre. Le 10 décembre, celle-ci a été autorisée à téléphoner à sa famille et
ses amis pour leur indiquer où elle se trouvait. Elle est incarcérée actuellement au Centre alternatif de traitement
des détenus, dans la banlieue sud de La Havane. Ignacio Martínez Montejo, également arrêté lors de la
manifestation, est détenu au même endroit.
Des proches ont pu leur rendre visite le 12 décembre au matin. Le personnel de l'établissement leur a indiqué
qu'Ivonne Malleza Galana et Ignacio Martínez Montejo étaient accusés de trouble à l'ordre public et pourraient faire
l'objet d'une information judiciaire pouvant durer jusqu60 jours. Cependant, ces deux personnes n'ont pas encore
été inculpées officiellement ni informées des raisons de leur détention.
S'il s'avère, comme cela semble être le cas, qu'Ivonne Malleza Galana et Ignacio Martínez Montejo sont détenus
uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression et de réunion, ce sont des prisonniers d'opinion et
ils doivent donc être libérés immédiatement et sans condition.
DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS
CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue :
exhortez les autorités cubaines à inculper Ivonne Malleza Galana et Ignacio Martínez Montejo d'infractions
dûment reconnues par la loi ou à les libérer immédiatement ;
appelez-les à veiller à ce que toute personne inculpée ait droit à un procès équitable, dans le respect des normes
internationales ;
priez-les instamment de lever les restrictions illégales de la liberté d'expression, d'association et de réunion à
Cuba.
ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 JANVIER 2012 À :
Chef de l'État et du gouvernement
Raúl Castro Ruz
Presidente de la República de Cuba
La Havane, Cuba
Fax : Fax : +537 83 33 085 (via le
ministère des Affaires étrangères) ; +1
212 779 1697 (via la Mission de Cuba
auprès de l'ONU)
Courriel : cuba@un.int (via la Mission de
Cuba auprès de l'ONU)
Formule d'appel : Su Excelencia, /
Monsieur le Président,
Procureur général
Dr Juan Escalona Reguer
Fiscalía General de la República,
San Rafael 3, La Habana, Cuba
Formule d'appel : Señor Fiscal General, /
Monsieur le Procureur général,
Copies à :
Ministre de l'Intérieur
General Abelardo Coloma Ibarra
Ministro del Interior y Prisiones
Ministerio del Interior, Plaza de la Revolución,
La Havane, Cuba
Fax : +537 85 56 621, +1 212 779 1697
(via la Mission de Cuba auprès de l'ONU)
Courriel : correominint@mn.mn.co.cu
Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de Cuba dans votre pays (adresse(s) à compléter) :
Nom(s), adresse(s), numéro de fax, courriel, formule d'appel.
Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ceci est la première mise à jour de
l'AU 355/11. Pour en savoir plus : http://amnesty.org/fr/library/info/AMR25/006/2011/fr.
ACTION URGENTE
DES MILITANTS TENUS SANS INCULPATION
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Le 30 novembre, Ivonne Malleza Galano, membre des Dames de soutien (qui prêtent leur appui aux Dames en blanc), et son
mari Ignacio Martínez Montejo ont été arrêtés par la police alors qu'ils organisaient une manifestation pacifique au parc de la
Fraternité (La Havane). Ils dénonçaient la faim et la pauvreté et portaient une banderole où était écrit le slogan Éradiquons la
faim, la souffrance et la pauvreté à Cuba. Ivonne Malleza Galano a été menottée et forcée à monter dans un véhicule de police.
Deux agents sont arrivés, ont tenté de confisquer la banderole et ont arrêté Ivonne Malleza Galano ainsi qu'Ignacio Martínez
Montejo. Un enregistrement vidéo mis en ligne montre l'arrestation d'Ivonne Malleza Galano par des policiers au parc de la
Fraternité et la foule qui se masse autour d'elle en demandant aux agents de la relâcher.
Ivonne Malleza Galano est membre des Dames de soutien, qui prêtent leur appui aux Dames en blanc. Les Dames en blanc sont
un groupe composé de parentes d'anciens prisonniers d'opinion et de prisonniers politiques actuels. Elles organisent des défilés
pacifiques à l'occasion desquels elles distribuent des fleurs et demandent la libération des prisonniers politiques encore détenus.
En 2005, cette organisation s'est vu remettre le prix Sakharov de la liberté de pensée par le Parlement européen. Les Dames de
soutien sont un groupe de solidarité qui prête son appui aux activités organisées par les Dames en blanc et y participe.
Nom : Ivonne Malleza Galano
Genre : femme
Nom : Ignacio Martínez Montejo
Genre : homme
Action complémentaire sur l'AU 355/11, AMR 25/007/2011, 13 décembre 2011

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?