Brésil. Une mesure cruciale fait progresser la lutte contre l'impunité pour les homicides commis par des policiers

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 19/019/2012

Amnesty International salue la nouvelle résolution adoptée le 28 novembre par le Conseil de défense des droits humains, sous la présidence du Secrétaire national aux droits humains, qui appelle les États à ne plus enregistrer tous les homicides commis par la police comme des « actes de rébellion » ou des « rébellions ayant entraîné la mort », mais à les définir comme des décès dus à l'intervention de la police.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?