Brésil. Une population indigène encore en danger

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 19/017/2012

La communauté indigène guarani-kaiowá de Pyelito Kue/Mbarakay, au Brésil, qui comprend 170 personnes, a temporairement échappé à une expulsion sur ordre d'un tribunal régional fédéral. Néanmoins, le viol d'une femme appartenant à cette communauté souligne les menaces de violences dont ces personnes continuent d'être victimes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?