Bolivie. Agression d’une manifestante : la police ne fait rien. Victoria López

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 18/001/2013

Victoria López, victime d’atteintes aux droits humains et membre d’une association regroupant des victimes de violations commises sous les régimes militaires en Bolivie, a été agressée et blessée par un homme alors qu’elle manifestait devant le ministère de la Justice, à La Paz, le 8 février. La police n’a rien fait.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?