• Recherches

Bolivie. Les autorités doivent garantir le droit à la liberté de réunion pacifique, d'expression et de circulation des personnes

, N° d'index: AMR 18/001/2012

Amnesty International appelle les autorités de l'État plurinational de Bolivie à garantir le libre exercice du droit de réunion pacifique, du droit à la liberté d'expression et du droit de circuler librement. L'organisation est préoccupée par le barrage routier mis en place à San Ignacio de Moxos, dans le département du Beni, par des personnes favorables au projet de construction d'une route traversant le parc national et territoire indigène Isiboro-Sécure (TIPNIS). Cette opération vise à empêcher l'arrivée d'Indigènes opposés au projet à Chaparina, point de départ de la 9e marche indigène.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?