Argentine. Il est temps de respecter les droits de la communauté indigène de La Primavera

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 13/002/2012

Amnesty International se félicite de la décision prise par la Cour suprême argentine de convoquer une audience publique pour discuter des difficultés que rencontre la communauté indigène toba qom La Primavera. Avec cette initiative, la plus haute instance judiciaire du pays souligne l'importance de cette affaire et montre, une fois de plus, que le conflit portant sur les terres des peuples autochtones en Argentine n'est pas encore résolu.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?