• Campagnes

Érythrée: Craintes pour la sécurité

, N° d'index: AFR 64/006/2001

Selon les informations reçues par Amnesty International, les neuf journalistes ci-dessus se trouvent en détention au secret dans un poste de police de la capitale, Asmara, depuis plus d’un mois. À la connaissance de l’organisation, ils n’ont été inculpés d’aucune infraction et n’ont pas comparu devant un tribunal dans un délai de quarante-huit heures, ce qui est contraire à la loi. Les conditions de détention dans les postes de police en Érythrée sont difficiles et les personnes qui y sont incarcérées risquent d’être victimes de mauvais traitements.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?