République démocratique du Congo. Nord Kivu. Une guerre sans fin pour les femmes et les enfants

Par ÉFAI, , N° d'index: AFR 62/005/2008

Plusieurs mois après la conclusion d'un accord de paix visant à mettre un terme au conflit dans la province du Nord-Kivu, des civils continuent d'être enlevés, torturés, violés ou tués par des groupes armés et des soldats des forces gouvernementales. Amnesty International a recueilli des éléments qui démontrent que des groupes armés continuent de commettre des crimes, notamment des homicides illégaux, des viols, des actes de torture et des recrutements d'enfants soldats. Des membres de l'armée ont également détenu en toute illégalité et maltraité des enfants, et des femmes, des filles et des fillettes qui se trouvent entre leurs mains subissent toujours des violences sexuelles. Amnesty International prie instamment le gouvernement de la RDC et les groupes armés de réitérer leur engagement de respecter les normes internationales relatives aux droits humains et au droit humanitaire.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?