République démocratique du Congo. Le gouvernement congolais doit arrêter Bosco Ntaganda et le remettre à la CPI

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 62/004/2012

Amnesty International exhorte le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) à remettre Bosco Ntaganda, ancien commandant de groupes armés congolais, à la Cour pénale international (CPI) afin que celle-ci puisse le juger.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?