Swaziland. Trop tard, trop peu. L'échec de la réforme juridique en faveur des femmes au Swaziland

Par ÉFAI, , N° d'index: AFR 55/007/2010

Au Swaziland, les organisations de femmes se battent pour réformer une législation qui considère les femmes comme des citoyens de seconde zone. En dépit de ses promesses répétées, le gouvernement n'a pas modifié les lois en question. Par conséquent, les femmes du Swaziland ne sont pas protégées par la législation et sont victimes de discriminations autorisées par la loi. Dans ce document, Amnesty International appelle le gouvernement du Swaziland à abroger les législations discriminatoires à l'égard des femmes et à promulguer rapidement des lois visant à protéger et à promouvoir le droit de toutes les femmes à n'être soumises à aucune forme de violence.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?