Soudan. Le gouvernement sévit contre les militants et les opposants politiques

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 54/036/2011

Amnesty International est vivement préoccupée par la récente vague d'arrestations arbitraires de militants, de syndicalistes, de membres avérés ou présumés de partis d'opposition et de manifestants pacifiques au Soudan. Pour le seul mois d'octobre, plus de 100 personnes ont été appréhendées à Khartoum, la capitale, ou aux alentours. Un grand nombre des personnes arrêtées ont affirmé avoir été soumises à la torture ou à d'autres formes de mauvais traitements en détention.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?