• Document

Soudan. Une Soudanaise risque la flagellation pour n'avoir pas couvert ses cheveux. Amira Osman Hamed

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 54/020/2013

La militante des droits humains soudanaise Amira Osman Hamed doit être jugée le 19 septembre pour avoir refusé de couvrir ses cheveux en public. Elle risque jusqu'à 40 coups de fouet pour « tenue indécente ou immorale ».

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?