Soudan. Arrestation d'une enseignante et militante. Jalila Khamis Koko

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 54/014/2012

Le 15 mars à Khartoum, capitale du Soudan, des individus sont venus chercher chez elle Jalila Khamis Koko, enseignante et membre du Mouvement populaire de libération du Soudan - Nord (MPLS-N). Elle est détenue au secret depuis lors et risque fortement d'être torturée ou soumise à d'autres formes de mauvais traitements.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?