Soudan. Un appel anonyme annonce la mort d'un militant étudiant

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 54/009/2012

Le 20 février, la mère de Taj Alsir Jaafar, militant étudiant détenu, a reçu un appel anonyme lui annonçant la mort de ce jeune homme. Le Service national de la sûreté et du renseignement a refusé de confirmer cette information. Taj Alsir Jaafar observe une grève de la faim depuis le 11 février et son état de santé se serait détérioré. Il est détenu sans inculpation et privé d'avocat depuis son arrestation, en décembre 2011.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?