Soudan. Impunité persistante pour les violations des droits humains au Darfour

Par AILRC-FR, , N° d'index: AFR 54/008/2011

La Cour pénale internationale (CPI) a délivré un mandat d'arrêt contre le président soudanais Omar el Béchir le 4 mars 2009. Deux ans plus tard, le chef d'État et d'innombrables autres personnes accusées de crimes de droit international au Darfour continuent d'échapper à la justice. La situation des droits humains au Darfour reste, cela n'est pas surprenant, catastrophique.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?