Soudan. Un militant détenu risque la torture

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 54/001/2012

Mohamed Hassan Alim, ingénieur et militant politique, a été arrêté le 26 décembre 2011 à Khartoum, la capitale du pays, par le Service national de la sûreté et du renseignement (NISS), après avoir critiqué publiquement un important représentant du gouvernement. Il est actuellement détenu au secret et risque de subir des actes de torture et d'autres mauvais traitements.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?