• Recherches

Sénégal. Le président Abdoulaye Wade refuse de juger Hissène Habré, perpétuant ainsi la trahison dont pâtissent depuis 20 ans les victimes africaines

, N° d'index: AFR 49/001/2011

Amnesty International est consternée par les propos du président sénégalais Abdoulaye Wade publiés le 8 février dans le quotidien français La Croix, selon lesquels il rejette catégoriquement la récente décision prise par la Conférence de l'Union africaine de juger Hissène Habré au Sénégal au nom de l'Afrique, pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et actes de torture.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?