• Campagnes

Rwanda: Action complémentaire: craintes pour la sécurité

, N° d'index: AFR 47/009/1999

Amnesty International a appris qu’Eustache Nkerinka avait été de nouveau placé en résidence surveillée, après avoir été relâché le 22 mars. Son domicile est surveillé par des soldats et il lui est interdit de recevoir des visites. Il n’a apparemment fait l’objet d’aucun mauvais traitement physique.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?