• Campagnes

Zimbabwe: UN DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS CONTRAINT DE QUITTER LE PAYS

, N° d'index: AFR 46/4779/2016

Evan Mawarire a quitté le Zimbabwe car il craignait pour sa vie. La police continue à le rechercher alors que toutes les charges retenues contre lui parce qu’il avait lancé une journée « ville morte » sur l’ensemble du territoire ont été abandonnées et qu’il a été libéré. Il risque d’être arrêté s’il rentre.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?