• Campagnes

Zimbabwe. Des défenseurs des droits humains toujours détenus malgré une décision de mise en liberté sous caution

, N° d'index: AFR 46/027/2011

Le 9 décembre, l'État a suspendu la décision rendue par un tribunal en faveur de la libération sous caution de trois défenseurs des droits humains liés au Projet de surveillance des médias pour le Zimbabwe et placés en détention. Ces personnes vont donc rester au centre de détention provisoire de Gwanda, dans la province du Matabeleland-Sud, pendant au moins sept jours supplémentaires.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?