Zimbabwe. Les victimes d'une expulsion de nouveau en danger

Par ÉFAI, , N° d'index: AFR 46/017/2010

Des personnes ayant fait l'objet d'une expulsion massive en 2005 à Harare, au Zimbabwe, pourraient de nouveau être expulsées en cas de non-paiement auprès du gouvernement des frais de renouvellement de leur bail d'ici le 30 septembre. La somme à payer, d'un montant pouvant atteindre 100 euros, est trop élevée pour la plupart des résidents, qui sont parmi les plus pauvres du pays.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?