Zimbabwe. Des défenseurs des droits humains détenus illégalement

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 46/012/2012

Trois défenseurs zimbabwéens des droits humains sont détenus sans inculpation depuis le lundi 5 novembre. Le 7 novembre, ils ont été transférés illégalement de Harare à Bulawayo, loin de leurs réseaux de soutien, ce qui suscite l’inquiétude quant à leur sécurité. Ce sont des prisonniers d’opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?