Zimbabwe. Les peines de plusieurs militants pourraient être annulées

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 46/007/2012

Six militants zimbabwéens déclarés coupables en mars 2012 de conspiration en vue de provoquer une émeute ont vu leurs ordonnances de travaux d’intérêt général suspendues en attendant qu’il soit statué sur leur appel. Ces ordonnances et les peines de prison avec sursis infligées à ces personnes vont probablement être annulées par la Haute Cour.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?