Nigeria. Expulsions forcées dans quartier d'Abonnema Wharf : « Prenez vos affaires et partez ! »

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 44/034/2012

Comme le montre ce rapport, la démolition du quartier d'Abonnema Wharf en juin 2012 constitue une expulsion forcée et donc une violation des droits humains. Amnesty International craint par ailleurs que d'autres quartiers du bord de l'eau ne subissent des violations des droits humains similaires. L'organisation de défense des droits humains exhorte donc le gouvernement de l'État de Rivers à cesser sans délai de pratiquer des expulsions forcées et à adopter un moratoire sur les expulsions et démolitions massives tant que les protections législatives et procédurales que prévoient le droit international relatif aux droits humains et les normes connexes n'auront pas été mises en place.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?