Nigeria. Des milliers de personnes risquent une expulsion forcée

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 44/032/2012

Des milliers de personnes risquent d'être expulsées de force dans la ville nigériane de Port Harcourt. Le 27 juin, les forces de sécurité ont commencé à démolir leurs habitations : près de 300 bâtiments ont été détruits et des centaines de personnes se sont retrouvées sans abri.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?