• Recherches

Nigeria. La police doit obtempérer à la décision d'un tribunal et expliquer ce qu'il est advenu d'un détenu qui a « disparu »

, N° d'index: AFR 44/026/2012

Amnesty International et la Fondation pour les droits humains, le développement social et l'environnement (HURSDEF) ont demandé le 12 avril 2012 à l'inspecteur général de la police nigériane d'expliquer ce qu'il est advenu de Chika Ibeku, qui a « disparu » alors qu'il était aux mains de la police il y a trois ans, et d'obtempérer à une décision de justice datant d'il y a presque deux ans et ordonnant que cet homme soit présenté devant un juge.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?