• Recherches

La Mauritanie doit libérer immédiatement les militants anti-esclavagistes et défenseurs des droits humains condamnés

, N° d'index: AFR 38/0001/2015

Le 15 janvier 2015, le tribunal de la ville de Rosso, dans le sud de la Mauritanie, a condamné à deux ans de prison trois militants anti-esclavagistes et défenseurs des droits humains pour appartenance et administration d’une organisation non reconnue, participation à un rassemblement non autorisé et offense à la force publique.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?