• Recherches

Madagascar: Surpopulation à la prison de Tsiafahy : prévenus et condamnés vivent « en enfer »

, N° d'index: AFR 35/7879/2018

Les autorités malgaches doivent cesser immédiatement d'envoyer des détenus en détention provisoire à la prison de haute sécurité de Tsiafahy, décongestionner cet établissement et améliorer nettement les conditions de détention, a déclaré Amnesty International le 12 février 2018. En octobre 2017, la population carcérale s’élevait à 988 prisonniers, soit trois fois la capacité d’accueil de cette prison, dont près de la moitié étaient dans l'attente de leur procès, parfois depuis des années.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?