Madagascar. Les droits humains doivent être au cœur de la feuille de route pour sortir de la crise

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 35/001/2011

Amnesty International demande aux autorités de transition malgaches de se soucier davantage des violations persistantes des droits humains, et de veiller à ce que le respect et la protection de ces droits et la lutte contre l'impunité soient au centre de la mise en œuvre de la feuille de route de sortie de crise, signée par les dirigeants politiques malgaches le 17 septembre 2011.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?